Nous contacter

association@isae-alumni.net

Bureau de Paris

congés annuels du 31/07 au 16/08 inclus

01 40 71 09 09
35 Rue le Marois, Paris 16


  

Bureau de Toulouse

congés annuels du 04 au 15/08 inclus

05 61 33 83 10
Campus ISAE SUPAERO
Bât. 61 - 1er étage - Bureau n°120


Actualités

13/05/2017 Dans les coulisses de la 31ème édition d’Airexpo - Section : Article

Le 20 mai 2017, sur l'aérodrome de Muret Lherm en Haute-Garonne, se tiendra le meeting aérien Airexpo sur le thème « L'aviation de demain ». Cette manifestation aéronautique qui revendique le troisième rang national après le Salon du Bourget et La Ferté-Alais, a la singularité d'être organisée par des étudiants.

La Fondation ISAE SUPAERO soutient financièrement AIREXPO *

Le plateau avion Airexpo se veut large et représentatif du monde de l'aéronautique. Aviation légère, de collection, militaire et Aviation de demain seront au rendez-vous.

Depuis 1987, l’association Airexpo organise annuellement son rendez-vous aéronautique. Une de ses spécificités, et pas des moindres, se trouve dans son équipe d’organisation pour la moins atypique.

En effet, depuis 31 ans, Airexpo offre l’opportunité unique à une équipe d’une quarantaine d’élèves de première année des prestigieuses écoles toulousaines de l’ENAC et l’ISAE-SUPAERO de vivre de l’intérieur, l’organisation d’un meeting aérien de grande ampleur. Avec une notoriété qui ne cesse de croître, Airexpo s’est imposé au fil des années comme le plus grand meeting aérien du Sud-Ouest du pays avec ses 30.000 spectateurs revendiqués.

Transfert d’expérience

L’organisation d’un tel événement étant d’abord et avant tout une affaire d’expérience, chaque année, un passage de témoin est réalisé entre les jeunes recrues et ceux terminant la première année d’ingénieur. Louis Ebel, le président Airexpo 2017 explique : « L’équipe d’organisation ne part pas de zéro et s’appuie sur l’expérience des anciens. Une expérience de 30 années, c’est précieux ! » Une expérience accumulée qui a permis de mettre en place un système d’organisation et de transmission des savoirs bien rodé aujourd’hui.
 
« Chaque année, une passation se fait entre les anciens et les nouveaux lors de réunions. Ensuite, on définit le thème, les tâches de chacun. Chaque personne voulant s’engager reçoit un dossier avec la liste des choses à faire, les délais à tenir ainsi que toutes les procédures à suivre pour y arriver. C’est le fruit de l’expérience accumulée » précise le président.

Se renouveler pour mieux créer

Airexpo s’inscrit dans une dynamique d’évolution permanente qui donne à chaque édition un nouveau visage et une personnalité. De la Patrouille de France jusqu’à l’Airbus A350 présenté durant l’édition 2016 en passant par les légendes militaires telles que le Rafale ou le Spitfire, Airexpo doit continuellement se réinventer.

Il faut démarcher les nombreux sponsors qui font que Airexpo existe financièrement : Airbus, Thales, ATR Aircraft, Dassault Aviation et Total, en particulier.
A la tête de chaque commission se trouve un responsable, le tout étant chapeauté par le bureau de l’association avec le président.

Malgré tout, l’épine dorsale de tout événement reste la main d’œuvre au sol qui s’activera le jour J. «  La cheville ouvrière de Airexpo reste les 200 bénévoles, élèves ingénieurs, techniciens aéronautiques et toute autre personne le voulant qui participent à l’événement en accueillant les visiteurs, en leur donnant des renseignements, en gérant les parkings. Ils sont indispensables ! » confirme Louis.

Minimiser les risques : un impératif

En ce qui concerne la réussite de l’événement, le facteur déterminant, mais incontrôlable, reste celui de la météo, c’est pourquoi, l’association souscrit des assurances. « Si le risque météo est trop important, on prend la décision d’annuler le meeting » affirme Lorène Authier, trésorière d’Airexpo.
Cette année encore, 30.000 spectateurs sont attendus dont 1/3 sont des enfants.

« Les risques existent mais cette aventure est si passionnante ! Cette année encore, nous ferons découvrir notre passion sous un nouveau jour avec les avions de demain. L’hélicoptère Volta de l’ENAC sera présent. On attend aussi un A350-1000 de Airbus ainsi que d’autres avions récents et en développement.

Airexpo nous prend beaucoup de notre temps de travail à l’école. On n’y passe parfois les week-ends mais c’est à vivre. En espérant que le public sera au rendez-vous ! » déclare le président de Airexpo.

* Nota Bene de l’Amicale

AEROBUZZ – Extraits de l’article publié le 7 mai 2017 par Jean-François Bourgain


Bookmark and Share

Vous devez être logué pour laisser des commentaires.

Ajoutez un message personnel