Nous contacter

association@isae-alumni.net


Bureau de Paris

Le secrétariat sera fermé
du 27 juillet au 28 août inclus

01 40 71 09 09
35 Rue le Marois, Paris 16

  

Bureau de Toulouse

05 61 33 83 10
Campus ISAE SUPAERO

Bât. 61 - 1er étage - Bureau n°1201


Actualités

25/08/2018 De glace à la surface de la Lune : une bonne nouvelle pour le programme SEEDS - Section : Article

Il y a quelques jours, des scientifiques américains ont confirmé la présence de glace à la surface de la Lune.

Une très bonne nouvelle pour les étudiants du programme SEEDS qui travaillent depuis 5 mois sur le projet LUPO (LUnar Propellant Outpost ) dans l’objectif de concevoir toutes les installations lunaires nécessaires à la production de carburant à partir de la glace située au Pôle Sud du satellite naturel de la Terre.

Le programme SEEDS est un partenariat académique entre l’ISAE-SUPAERO (France), Polytechnique de Turin (Italie) et l’Université de Leicester (Angleterre), en étroite collaboration avec l’Agence Spatiale Européenne (Pays-Bas) et Thalès Alenia Space (Italie).

Les 39 étudiants, issus des 3 universités, réunis pour un projet de 6 mois ont pour sujet d’étude le développement d’une base lunaire capable de transformer la glace, jusque-là supposée présente, située au Pôle Sud de la Lune afin de produire du carburant. Ce carburant sera ensuite renvoyé en orbite lunaire afin d’être utilisé pour les futures missions d’exploration spatiale du système solaire, qu’elles soient habitées ou non.

Après 2 mois dans les locaux d’Altec à Turin, ils ont, à l’ISAE-SUPAERO, travaillé plus en détail sur les systèmes d’extraction des ressources et de transport de carburant sur la surface de la Lune, ainsi que sur la conception du véhicule de transfert et du port spatial.

Deux évènements importants ont ponctué cette phase du projet : un stage de design intensif d’une semaine dans la Concurrent Design Facility (CDF) de l’Agence Spatiale Européenne et la présentation du projet pendant la conférence « Towards the Use of Lunar Resources » devant des industriels et scientifiques spécialistes du sujet aux Pays-Bas.

Désormais à Leicester jusqu’à fin septembre, ils se focalisent sur le développement de la centrale de production et sur le développement de solutions de gestion des déchets et de production de nourriture. D’autres tâches incluent la préparation active des présentations finales du projet, qui auront lieu pendant l’International Astronautical Congress, début octobre à Bremen (Allemagne) puis fin octobre au Centre Européen de Technologie Spatiale (ESTEC) de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).

À quelques semaines de la fin du projet, la confirmation scientifique est une excellente nouvelle pour les étudiants puisqu’elle valide les hypothèses et démontre la faisabilité d’une telle étude. « Une des principales incertitudes du projet résidait dans le manque d’information concernant la présence et les concentrations en glace aux Pôles de la Lune.

Les doutes maintenant levés, nous sommes confiants dans notre conception. Nous espérons d’ailleurs que cette information va susciter l’intérêt de la communauté scientifique pour notre projet ! » affirme un étudiant du Mastère TAS Astro qui a travaillé sur la problématique.

En savoir plus sur le programme SEEDS :

Source site ISAE-SUPAERO du 24 août 2018

Bookmark and Share

Vous devez être logué pour laisser des commentaires.

Ajoutez un message personnel