Nous contacter

association@isae-alumni.net


Bureau de Paris

Le secrétariat sera fermé
du 27 juillet au 28 août inclus

01 40 71 09 09
35 Rue le Marois, Paris 16

  

Bureau de Toulouse

05 61 33 83 10
Campus ISAE SUPAERO

Bât. 61 - 1er étage - Bureau n°1201


Actualités

27/10/2018 Per4mance, projet de recherche porté par l’ISAE-SUPAERO, financé par l’ANR - Section : Article

PER4MANCE, projet de recherche coordonné par l’ISAE-SUPAERO en partenariat avec quatre laboratoires de recherche et deux industriels, a obtenu le financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Le Kick-off de ce projet de recherche sur la planification et la répartition flexible du travail entre les opérateurs des chaînes d’assemblage aéronautiques a eu lieu le 2 octobre dans les locaux de l’ISAE-SUPAERO.

Cette réunion de lancement, dirigée par Olga Battaïa, professeur au Département d’Ingénierie des Systèmes Complexes (DISC) de l’ISAE-SUPAERO, a permis à la vingtaine de collaborateurs des différentes institutions de démarrer les discussions dans leurs groupes de travail et de planifier les premières actions à mener. Olga BATTAÏA fait partie des enseignants chercheurs soutenus par la fondation ISAE-SUPAERO.*

Le secteur aéronautique évolue dans un contexte de concurrence croissante (globalisation des chaînes logistiques, volatilité des marchés, pression sur les indicateurs clés de performance coûts-délais-qualité, apparition de nouveaux acteurs). La complexité des produits, des processus et des systèmes de production rendent la planification des ressources de plus en plus difficile tout en exigeant une meilleure réactivité face à des aléas fréquents.

Pour relever ce défi, pendant 4 ans les équipes du projet vont collaborer pour développer une approche systémique innovante pour gérer les risques ergonomiques et économiques liés à la gestion des aléas dans les chaînes d’assemblage aéronautiques.

Les contraintes techniques et ergonomiques liées à la pénibilité du travail et à la spécificité des postes de travail seront intégrées dans le processus de planification. Le projet utilisera les méthodes du génie industriel, de la recherche opérationnelle et de l’intelligence artificielle, mais aussi de l’ergonomie physique et cognitive.

Le projet PER4MANCE propose une vision interdisciplinaire de l’organisation du processus industriel en mettant en collaboration les chercheurs en ergonomie et neurosciences avec les chercheurs en optimisation combinatoire.

Des expériences en laboratoire seront réalisées par les chercheurs de l’INU Champollion et de l’ISAE-SUPAERO pour quantifier en temps réel la pénibilité d’une séquence de tâches et d’en tenir compte lors de l’ordonnancement des tâches.

Le stress du manageur dans la situation de planification sous aléas sera également évalué ainsi que l’impact d’un outil d’aide à la décision.

Cet outil d’aide à la décision développé conjointement par les chercheurs du LAAS, de l’IRIT et de l’ISAE-SUPAERO en collaboration avec l’Université Polytechnique de Madrid doit permettre à terme une gestion optimisée des aléas de production. Il anticipera les perturbations les plus fréquentes avec des approches robustes, en recherchant des actions correctives face à des aléas connus grâce à l’intelligence artificielle.

Il pourra aussi proposer des solutions de reconfiguration en cas d’un évènement totalement imprévisible. Les approches développées devront être validées en entreprise sur les chaines Airbus et Dassault Aviation, partenaires industriels du projet.

Partenaires de Per4mance

Hélène BETEILLE (E 2008) responsable d’équipe performance sur chaîne d’assemblage A330 chez Airbus, rapporte que leur objectif est de faire cohabiter le monde de la recherche avec celui de l’entreprise. « Nous allons créer des cas d’étude pour que le projet de recherche soit le plus proche possible du terrain pour montrer les problèmes rencontrés– nous allons mettre les chercheurs en immersion sur la chaine finale d’assemblage (FAL- Final Assembly Line ) ».

Karine VERGNES-DAVEZAC, ergonome de Dassault Aviation et Philippe WALTER, Responsable des développements logiciels d’optimisation de la même société, soulignent l’importance des objectifs du projet pour leur entreprise. « Nous partageons totalement la démarche du projet pour intégrer les contraintes ergonomiques dans les plannings de production afin d’améliorer les conditions de travail et performances de nos systèmes industriels ».

La subvention de l’ANR permettra le recrutement de deux doctorants et 2 post-doctorants co-encadrés par les partenaires académiques du projet.

Source site ISAE-SUPAERO du 25 octobre 2018

*Nota Bene de l'Amicale

Bookmark and Share

Vous devez être logué pour laisser des commentaires.

Ajoutez un message personnel