Actualités

Partager sur :

JPO 2023 : succès pour la conférence « La Lune : un retour teinté de renouveaux techniques, scientifiques et politiques »

13 novembre 2023 Article
Vue 258 fois

Lors de la Journée Portes Ouvertes de l'ISAE-SUPAERO le 14 octobre dernier, l'Association des alumni a organisé un cycle de conférences « La Lune : un retour teinté de renouveaux techniques, scientifiques et politiques » avec 3 interventions pour présenter l’ensemble des enjeux qui entourent le retour sur la Lune.

 

Ouvert au grand public, cet évènement, dont Pierre-Antoine Dricot (I2022) était la cheville ouvrière, a réuni plus de 100 alumni et visiteurs dans l’amphi n°4, et près de 100 personnes sur la diffusion en ligne réalisée par le Journal Télévisé de SUPAERO (JTS).

 

La première partie a été dédiée aux enjeux techniques et scientifiques pour une exploration responsable et soutenable de notre satellite. Nous avons ainsi reçu Stéphanie Lizy-Destrez (S1995) professeure en ingénierie des systèmes spatiaux à l’ISAE-SUPAERO et co-fondatrice du Spaceflight Institute (Première formation certifiée d'astronaute commercial au monde).
Elle est revenue sur les opportunités présentées par l’environnement lunaire, notamment les ressources locales dérivées d’hydrogène et de carbone, ainsi que sa géologie (mers, highlands, tunnels de lave). Tous sont autant d’éléments exploitables pour supporter un effort d’exploration et d’habituation à l’environnement spatial, notamment dans le cadre d’une présence humaine sur un autre corps céleste. De nombreux défis restent encore à relever : communication, navigation, approvisionnement énergétique (les nuits lunaires sont de 14j terrestres) ou encore l’ISRU (In-Situ Ressource Utilization). C’est notamment le rôle de la chaire SaCLaB - collaboration entre l’ISAE-SUPAERO, le CNES, Airbus DS, et d’autres – qui mène des recherches sur les habitats durables et l’interaction homme-robot dans ce cadre.

 

Dans une seconde intervention, nous avons accueilli Jean-Luc Morel, chercheur du CNRS en neurosciences appliquées à l’exploration spatiale et Président du groupe de travail « sciences de la vie et exploration humaine de l’espace » du CNES.
Cette partie a mis en lumière la vision de l’exploration spatiale pour les biologistes, qui n’est autre qu’un space fog. En effet, cette population d’astronautes - peu nombreuse et ultra-sélectionnée - est un défi pour leurs études. Échantillons faibles, profils de mission variés et conditions difficiles à reproduire en laboratoire sont des barrières que les chercheurs doivent surpasser pour comprendre la réaction des fonctions physiologiques et adapter le vol spatial au vivant. Le docteur Morel est ainsi revenu sur plusieurs enjeux d’études pour une présence humaine sur la Lune, tels que les radiations, l’isolement de longue durée et le risque éco-toxicologique.

 

Enfin, notre dernier intervenant était Alban Guyomarc’h, Doctorant en droit spatial à Panthéon-Assas et coordinateur du groupe de travail « Objectif Lune » de l'ANRT.
Après une remise en contexte politique, il nous a présenté les enjeux de l’établissement du spatial lunaire, avec notamment une vision juridique. Au nombre de six, ces volets comportent l’acceptabilité sociétale, la stratégie économique, les ambitions géopolitiques et le droit, l’exploitation des ressources, les supports de vie, pour finir par la sécurité et la défense. Plus de détails sont à retrouver dans le livre blanc « L’ambition lunaire » de l’ANRT. Monsieur Guyomarc’h a souligné l’exceptionnelle opportunité de collaboration interdisciplinaire de cette exploration lunaire, tant sur le plan scientifique que diplomatique.

 

Un grand merci à ces trois orateurs de qualité, au public qui a interagi de manière forte et pertinente, à Pierre-Antoine Dricot qui a mis sur pied cette conférence avec le Groupe toulousain de l'Association, et au JTS qui en a permis la retransmission.

 

Retrouvez la vidéo de cette conférence sur notre chaîne Youtube




2
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.