Actualités

Partager sur :
30 mai 2020
Vie du réseau

L’ISAE-SUPAERO constate une hausse du nombre de candidats

Vue 19 fois

Si le contexte sanitaire de rentrée est encore incertain, l’ISAE-SUPAERO annonce une hausse sensible des inscriptions. Malgré la crise, l’aérospatial demeure attractif.
 
Les écoles d’ingénieurs en ont connu des crises par le passé. Et même si celle du Covid-19 est particulièrement sévère, elle ne semble pas avoir de répercussions sur l’attractivité de l’aéronautique et du spatial. C’est ce que constate à son niveau l’ISAE-SUPAERO qui s’attend toutefois que la traditionnelle proportion de diplômés qui débutent leur carrière dans un autre secteur soit en hausse dans les années à venir.

« Nous formons des ingénieurs-manageurs pluridisciplinaires, qui se distinguent d’abord par leur capacité à maîtriser des systèmes et des projets technologiques complexes, et qui peuvent mettre à profit leurs compétences dans de nombreux domaines. Ces dernières années, alors que l’aéronautique embauchait très fortement, ils étaient d’ailleurs plus d’1/3 à rayonner dans d’autres secteurs.

Comme lors des crises aéronautiques précédentes, cette proportion va fortement augmenter cette année. », déclare Olivier Lesbre  (X 1985-S 1990) Directeur Général de l’ISAE-SUPAERO. En matière de recrutement étudiant, à la date de début mai, l’Institut affirme avoir constaté une hausse de plus de 30 % des inscriptions par rapport à l’année passée, en particulier pour les étudiants étrangers.

L’ISAE-SUPAERO a annoncé il y a quelques mois l’ouverture d’un nouveau cursus de formation d’ingénieur par apprentissage dans le cadre du Groupe ISAE. La crise du Covid n’est évidemment pas le meilleur moment pour ouvrir ce cursus. Cependant, le nombre et la qualité des candidats sont tels que l’Institut a décidé de poursuivre le projet. « Il y a eu 15 fois plus de candidats que de places offertes. », précise-t-il.

Les candidats qui ont été retenus à l’issue d’une sélection académique très sévère doivent maintenant trouver un employeur qui les embauche comme apprentis.

Seuls les 30 premiers à trouver un contrat pourront intégrer la formation.

A noter enfin, que la rentrée de la première année du cycle ingénieur est repoussée d’une semaine à début septembre 2020. Il n’y a pas de changements de dates pour les 2ème et 3ème années. Les rentrées de la première année du Master of Aerospace Engineering et des mastères spécialisés sont décalées de quelques semaines à début octobre pour faciliter l’arrivée et l’installation des nombreux étudiants en provenance de l’étranger.

Photo : L'ISAE-Supaéro lance à la rentrée 2020 son nouveau cursus ingénieur par apprentissage. © A.F. Masaï / ISAE Supaéro

https://www.aerobuzz.fr/breves-jobs/lisae-SUPAERO-constate-une-hausse-du-nombre-de-candidats/

AEROBUZZ du 25.05.2020



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.