Actualités

Partager sur :

Hommage à Jean-François GEORGES, Sup'Aéro 1964

23 mai 2024 Article
Vue 176 fois

Ancien directeur général des avions civils, Jean-François GEORGES est décédé le 11 mai. Il était âgé de 83 ans.

 

Né à Lyon en 1940, Jean-François GEORGES est ingénieur civil de l’aéronautique et diplômé de Sup’Aéro en 1964.

 

En 1966, ingénieur d’essais en vol à Villaroche, il participe notamment à la mise au point du Mystère 20 et du MD-320 Hirondelle.

 

En 1971, il rejoint la direction générale technique à Saint-Cloud où il est chargé de la conception du poste de pilotage de l’avion de transport Mercure, puis de la certification de ses commandes de vol et de son système d'atterrissage tout temps en catégorie III ; il assume la responsabilité de tous les sujets généraux de cet appareil. Il travaille également sur le programme d'avion à caractéristiques variables Mystère 20-401. Puis, au département systèmes d'armes, il s'occupe du suivi de terrain Mirage 2000N, de la création du centre de simulation OASIS, et des interfaces homme-machine, en particulier le cockpit du Rafale via le maquettage Organisation du Poste Équipage.

 

Il participe aux débuts du programme de l'avion spatial européen Hermès avant d'être chargé, en 1988, de développer l’activité qualité en conception. En 1990, il est nommé directeur de la qualité en conception et assure par intérim, jusqu'à mi-1991, la fonction de directeur général de la qualité totale.

 

Il intègre ensuite la direction générale des avions civils dont il prend la tête en avril 1992. En parallèle, il devient directeur général de Dassault Falcon Jet et gérant de Dassault Falcon Service. Il développe une organisation mondialisée de l’activité Falcon, renforce le support, améliore la relation client et dynamise nos ventes. Il est également l’un des pères du Falcon 7X. Il part à la retraite en 2003.

 

Ingénieur et mathématicien chevronné, pilote d’avion et d’hélicoptère, saxophoniste et chef d’orchestre, alpiniste et photographe, voyageur et épicurien raffiné, il pratiquait tout ce qui le passionnait avec talent et humour. Officier dans l’ordre national du Mérite, auteur du livre « Ingénieur et fier de l’être », Jean François GEORGES a été président de l’Aéro-Club de France pendant huit ans, président de la commission Aviation d'affaires de la 3AF et président de l’association d’insertion les Ailes de la ville.

 

Ses compétences professionnelles, ses multiples dons et sa personnalité lumineuse faisaient l’unanimité. Sa disparition laisse un grand vide au sein de la communauté aéronautique française.

 

Source : Dassault Aviation




J'aime

1 Commentaire

Pierre LARROQUE (SUPAERO Ingénieur, 1978)
Il y a 28 jours
Ayant eu la chance de travailler sous sa conduite au début de ma carrière chez Dassault, j'ai beaucoup appris de lui ; excellent ingénieur doublé d'un grand humaniste, aux compétences éclectiques, passionné par le milieu aérospatial, l'automobile, les sports, la montagne... et bien sûr la musique, du jazz au classique. Nous serons nombreux à garder au fond de nos coeurs les moments précieux passés à ses côtés, toujours dans une ambiance cordiale propice à un travail en équipe efficace. Un sacré bonhomme, ce JFG !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.